Les conséquences de la fermeture de mon compte Facebook

Suite à l’annonce de la fermeture de mon compte Facebook, j’ai reçu beaucoup de questions. Je vais y répondre au fur et à mesure de mes prochaines. Si d’autres questions vous viennent, n’hésitez pas à me les poser. ça me fera plaisir d’échanger avec vous!

Tu n’as pas peur de perdre de l’audience? 

Au moment où j’ai fermé mon compte, j’avais : 
– 1500 abonnés sur LinkedIN
– 280 abonnés sur Instagram
– 200 abonnés à cette newsletter
– 300 abonnés sur Facebook (compte perso + page pro) 
Bien entendu, certaines personnes me suivent sur plusieurs médias. 

Plus que le nombre d’abonnés, c’est le taux d’engagement qui est important. Pour mesurer cet engagement, je regarde le nombre de like et aussi les commentaires. Les like me donnent une idée approximative de si mon contenu a été ou non diffusé à ma communauté par l’algorithme. Les commentaires sont un très bon indicateur pour savoir si ma communauté adhère à mon projet. 

Sur Facebook, c’est principalement sur mon compte perso que les interactions se réalisaient. Sur ma page pro, l’algorithme bloquait fortement la diffusion de mon contenu. Personne ne les voyait, donc personne ne likait. Je n’ai donc rien perdu en le fermant. 

Pour essayer de « récupérer » mon audience active sur ma page perso, j’ai informé plusieurs jours à l’avance que j’allais fermer mon compte. J’ai proposé de continuer à me suivre en s’abonnant à ma newsletter. Seules 3 personnes l’ont fait. 

Comme je vous le disais précédemment ma peur de perdre de l’audience concernait surtout mon blog Anne-Lise fait des chansons

C’est dans les vieilles marmites…

Quand j’ai commencé ce blog, les réseaux sociaux n’existaient pas. Et pourtant j’avais des lecteurs. Alors je me dis qu’il n’y a pas de raison que ça ne se passe pas de la même façon 15 ans après! Ce qui va changer, en revanche, c’est que je vais devoir faire un travail de communication différent pour faire venir mes lecteurs. Le premier élément que je vais tester est d’intégrer mon blog ALFDC dans la signature de mon mail. À moyen terme, j’aimerais aussi intégrer ce blog dans mon site pro (annelisebouchut.com) 

%d blogueurs aiment cette page :