Une semaine en Alsace – partie 5

Juin 8, 2023

Jour 4 et 5: Sélestat, Ribeauvillé, le parc au papillon

Je savais que j’aurais dû écrire plus rapidement les articles sur l’Alsace. J’ai un peu perdu le fil… mais bon, vous saisirez quand même l’esprit.

Pour le jour 4, nous mettons le cap sur Sélestat. J’avais repéré dans je ne sais quelle émission de TV la bibliothèque humaniste. Je m’étais imaginé une gigantesque bibliothèque avec de gigantesques rayons et des millions de livres. Que nenni. Allez savoir pourquoi nous décidons de prendre une visite guidée. Grand bien nous en a pris. Lorsque la guide nous a conduits dans la fameuse librairie humaniste, nous avons découvert tout au fond d’une salle, trois ou quatre étagères avec 150 livres. (Je n’ai pas compté, c’était écrit!) Ce qui pour une bibliothèque est pipi de chat. Sans la guide, nous serions restés cois devant ce pipi de chat et les quelques ouvrages magnifiquement mis en scène. La guide a su nous embarquer à l’époque de Gutenberg et des tout premiers livres imprimés. Petit Bouchut a adoré, ce qui en a scotché plus d’un ; la moyenne d’âge des visiteurs se situe autour des 70 ans.

Nous sommes ensuite allées visiter le village de Ribeauvillé. Là, j’avoue que je ne sais plus le pourquoi du comment. Toujours est-il qu’on a vu on-ne-veut-tu-en-voilà des maisons à colombage.

Voilà pourquoi le jour 5 nous ne nous sommes pas précipité dans un autre village. Les maisons à colombage, certes c’est beau, mais lassant au final. Un peu d’exotisme ne faisant pas de mal, nous sommes allées nous baguenauder dans un parc à papillons. J’avoue, je vais faire ma fine bouche : ça ne cassait pas trois pattes à un canard. Si j’étais objective et que je n’avais jamais trainé mon popotin en terres étrangères, j’aurai certainement beaucoup apprécié. Mais après avoir vu des parcs à papillon en Asie, je suis un peu resté sur ma faim.

Anne-Lise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voilà plus de 15 ans que j’écris des histoires plus ou moins proches d’anecdotes personnelles vécues. Avec les mots, je transforme un quotidien somme toute très ordinaire en épopée digne des plus grands chevaliers.

Musique
CHANSON
berceuse, romance, mélodie, refrain, rengaine, air, baliverne, sornette, fadaise, conte, poème, histoire

Catégories

Ça vous titille ? Venez ! On cause en commentaire.