Ecriture d’été : jour 6

Juil 20, 2022

Pas de vacances sans photo

Ma copine de lycée qui est née avant moi et dont le prénom signifie sagesse, mais qui préfère rester anonyme lorsqu’on aborde le sujet de la météo en Bretagne m’a bien prévenue :

Si tu veux en profiter, il faut que tu fasses abstraction de la météo. Ne focalise pas ou t’es foutu.

J’essaie de laisser toutes ces pensées négatives couler sur moi comme ma prof de yoga disait. Je crois que je suis assez forte en méditation. En à peine 48 heures, j’ai réussi à trouver le côté positif de ce climat. Certes il n’est pas pour moi, mais pour mes sisters bretonnes.

Arrivée à la ménopause, je suis à peu près certaine qu’elles n’en ressentent aucun effet. Depuis toute petite, elles subissent les changements brutaux de température 7 à 8 fois par jour. Alors forcément, arrivées au moment de la grande décrépitude, elles ne s’aperçoivent pas que, cette fois-ci, ce sont les hormones qui leur jouent des tours.

À ce qu’il parait, je n’ai pas vraiment de raison de me plaindre, car je serai dans un coin breton au climat clément.

Note pour plus tard : me faire enfermer si l'idée de visiter le reste me prenait. 

Je me trouve vers Carnac et ses sites mégalithiques.

Ce matin, me voilà parti à crapahuter à travers les alignements de Kerzerho.

Ai-je fait l’andouille en demandant à Monsieur Bouchut de me prendre en photo comme si j’étais Obélix avec un menhir sur le dos?

Tout à fait!

Suis-je une trop grosse dégonflée pour vous poster ces clichés ici?

En plein dans le mille!

Sardines et patates

Pour le reste de la journée, nous avions pour seule ambition d’aller nous empiffrer de sardines grillées à la criée d’Etel. Sur place, nous découvrîmes… C’est quand même bizarre cette manie que j’ai en Bretagne d’écrire au passé simple, non?

Nous découvrîmes, donc, que cette manifestation était organisée par les sauveteurs en mer au profit d’associations partenaires. La cause du sauvetage ne semble pas tellement attendrir le touriste. Installés sur des grandes tables, nous avons vite lié conversation. Seuls les locaux viennent. Le touriste préfère les jolis petits restaurants du port. Dommage pour eux. L’ambiance est dingue ! Et officieusement, tout est à volonté !

Qu’on m’amène un bouillon clair pour ce soir!

Etel, ce n’est pas que son association de loups de mer. C’est aussi tout un tas de maisons mignonnes.

Enfin ma tiny house

Nous continuâmes nous périples vers Saint-Cado. Si quelqu’un connait le propriétaire de la petite maison aux volets bleus posée sur un cailloux qu’il lui dise que je suis prête à tout – absolument tout – pour en devenir la propriétaire.

Anne-Lise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voilà plus de 15 ans que j’écris des histoires plus ou moins proches d’anecdotes personnelles vécues. Avec les mots, je transforme un quotidien somme toute très ordinaire en épopée digne des plus grands chevaliers.

Musique
CHANSON
berceuse, romance, mélodie, refrain, rengaine, air, baliverne, sornette, fadaise, conte, poème, histoire

Catégories

Ça vous titille ? Venez ! On cause en commentaire.