#févrierécrit : l’histoire de mon site

Fév 14, 2023

Bécot-bécot

Smak-smak

Bisous-bisous

C’est bon. ça va. On sait. C’est la Saint-Valentin.

Le 14 février c’est aussi l’anniversaire du début de mon activité de rédactrice. 5 ans, déjà. Et presque l’anniversaire de mon site Internet. On ne va pas chipoter. Faisons d’une pierre deux coups.

La fusion de mon site pro et d’Anne-Lise fait des chansons

Jusqu’à l’été 2021, mon blog Anne-Lise fait des chansons et mon métier de rédactrice étaient deux activités très distinctes pour moi. Chacune avait son propre site avec sa propre adresse.

Vers ce fameux été 2021, un client m’a demandé de réécrire un texte envoyé. Une première pour moi! Il voulait que le ton de son article soit « comme ce que j’écris »… en creusant, j’ai compris qu’il lisait « en cachette » Anne-Lise fait des chansons.

Et puis, j’ai eu de plus en plus de demandes d’écrits avec « mon » style. J’ai peu à peu réussi à capter que tous mes clients lisaient en douce ALFDC. D’ailleurs, c’est certainement pour ça qu’ils avaient choisi de travailler avec moi.

L’idée de fusionner mon site professionnel et ce blog de troubadour a fait son chemin. J’étais presque décidé dans l’été 2021. Mais courant juillet, je publie un texte sur ALFDC qui se termine par « je vais leur faire bouffer leurs couilles ».

Et là, il faut bien l’avouer, je n’étais pas encore vraiment prête à assumer ce texte sur un site destiné à mes prospects. Je me suis dit que si je fusionnais, j’allais censurer des manières d’écrire dans ALFDC.

A peu près à la même période, je ne pouvais plus me voir en peinture les designs de mes 2 sites. Le fait qu’annelisebouchut.com soit à cette époque très basique commençait à me poser problème.

En effet, en août 2021, j’ai commencé à être très active sur la plateforme interne de Bouge Ta Boite. Sur ce qu’on nomme entre nous le workplace, je peux être en contact avec toutes les adhérentes (1700 personnes).

Pour la première fois, j’étais aussi face à des concurrentes. Sur la plateforme, des adhérentes vont poster des messages du type « j’ai besoin d’une rédactrice » et là tout le monde répond. Il était donc important que je me démarque.

En regardant les textes de mes concurrentes, j’ai pris conscience de la valeur ajoutée de mon écriture. Il fallait vraiment que ça ressorte sur mon site.

Mais ce qui m’a vraiment permis de sauter le pas, c’est l’arrivée inattendue d’une coquette somme sur mon compte en banque.

De 2018 à fin 2021, mon activité professionnelle étaient hébergée dans une coopérative d’activité. De ce fait, j’étais salariée de mon activité. J’ai donc cotisé, notamment, à Pôle Emploi. Pour différentes raisons, je décide de quitter cette coopérative. Pour ce faire, je signe une rupture conventionnelle. Je file alors chez le fameux Pôle Emploi. Je coche toute les cases pour bénéficier d’une aide à la création d’entreprise (ACRE et ARCE de mémoire).

J’empoche le pactole de la part de PE. Pour continuer mes activités déjà bien lancées de rédactrice, j’ouvre ma microentreprise.

Mon compte en banque bien rempli, je pars à la recherche d’une personne pour me créer un beau, très beau site Internet.

Le processus de création du plus beau site du monde

J’appelle donc Mylène qui me dit

T’as qu’à demandé à Cécile

J’appelle donc Cécile qui me dit

Trop chouette

De Cécile, j’attendais qu’elle réalise ce que je ne suis jamais arrivée à faire : une identité webdesign forte et une grande lisibilité de mes textes très lisibles. Je rêvais aussi de petites animations comme le bloc d’inscription à la newsletter qui se fixe au scroll.

Cécile m’a posé tout un tas de questions. Je lui ai listé tous les sites que j’aimais. Je suis allée jusqu’à ajouter

Et j'adore Matisse

Elle m’a ensuite annoncé qu’il me faudrait attendre 3 mois avant que mon bébé soit en ligne. 90 jours pour moi qui n’aie aucune patience, c’est une éternité. (En réalité, je sais que c’est un temps très court de réalisation. Je le vois avec tous les sites de mes clients.)

Finalement, les 3 mois sont passés à toute allure. Entre les premières maquettes, l’intégration des textes, le choix de quelques photos et les quelques petites retouches, je n’ai pas vu le temps passé.

Et depuis, j’avoue, souvent, je surfe sur mon site, juste pour l’admirer!


Anne-Lise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voilà plus de 15 ans que j’écris des histoires plus ou moins proches d’anecdotes personnelles vécues. Avec les mots, je transforme un quotidien somme toute très ordinaire en épopée digne des plus grands chevaliers.

Musique
CHANSON
berceuse, romance, mélodie, refrain, rengaine, air, baliverne, sornette, fadaise, conte, poème, histoire

Catégories

Ça vous titille ? Venez ! On cause en commentaire.