Lettre à Manu : enfin un Grand Projet pour la France

Mai 28, 2019

Bonjour Manu,

Comment vas-tu ?

Excuse-moi de ne pas t’avoir écrit dès le lendemain de ta conférence de presse. Je sais que tu attendais mes réactions avec grande impatience. Mais j’étais trop émue pour arriver à aligner des mots. Lorsque tu as, en moins de trois secondes, fait une très vague allusion à la formation des enseignants, je n’ai pu retenir mes larmes. Maintenant j’en ai la preuve : tu lis mon blog, je suis importante à tes yeux.

D’ailleurs dans la suite de ta conférence de presse, à chaque fois que tu te touchais le lobe de l’oreille droite, je savais que c’était ton code secret pour attirer mon attention. J’ai bien compris que tu avais enfin envie de parler de ton Grand Projet pour la France, celui que les Français attendent, celui qui va résoudre 90 % de leur problème quotidien. J’ai bien vu que tu n’osais pas, que tu avais besoin de mon avis avant de lancer ce caillou dans la marre. J’ai clairement vu tous les indices que tu as parsemés ci et là dans ton discours. Vers la 45e minute, tu as annoncé ta volonté de redonner à la France une dynamique de natalité. Un peu après, je crois que ça devait être au moment des questions des journalistes, tu as dit qu’il ne fallait pas chercher à séduire de manière toujours éphémère.

Et bien Manu, saches que oui, tu tiens là une idée de génie. Tu ne pourras pas réformer la France sans t’attaquer à cette question qui préoccupe absolument tous les français, ou tout au moins celle de mes clients célibataires : comment faire pour choper ?

J’aime beaucoup mes clients. Mais franchement, quand cette question les préoccupe, ce n’est pas facile de bosser avec eux. Pour certains, c’est tellement obsédant qu’ils me demandent même de les aider à écrire leur annonce pour des sites de rencontre. D’autres veulent à tout prix des conseils en écriture pour faire en sorte de ne pas avoir besoin de poireauter deux semaines avant qu’une nana ne daigne répondre à leur message. Certains en désespoir de cause en viennent à s’envoyer en l’air avec celle qui aura l’immense bonté de bien vouloir accepter un rendez-vous après 3 mois de chat alors même qu’elle ne les fait pas bander. D’ailleurs l’un deux à avouer avoir recours au viagra dans ces cas-là.

Et tout ça, ça pose un sérieux problème économique. Pendant que je les écoute me raconter leurs mésaventures, le travail n’avance pas. Je mets des plombes avant de pouvoir finir leur projet et les facturer.

Je crois qu’il est temps de légiférer ! Dis-moi quand tu es dispo pour qu’on bosse ensemble sur un projet de loi. On pourrait en profiter pour déjeuner ensemble. Qu’en penses-tu ?

Bises

Anne-Lise

Ne loupez aucune chanson !

Pour recevoir un mail hebdomadaire avec les derniers articles publiés

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité de ce site.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voilà plus de 15 ans que j’écris des histoires plus ou moins proches d’anecdotes personnelles vécues. Avec les mots, je transforme un quotidien somme toute très ordinaire en épopée digne des plus grands chevaliers.

Musique
CHANSON
berceuse, romance, mélodie, refrain, rengaine, air, baliverne, sornette, fadaise, conte, poème, histoire

Catégories

Ça vous titille ? Venez ! On cause en commentaire.