Ma si grande souffrance

Nov 17, 2019

C’est fait. J’ai pris rendez-vous. La semaine prochaine, je vais voir un professionnel.

Décider de me faire aider n’a pas été une mince affaire. A force qu’un ami me répète en boucle d’aller consulter, j’ai fini par m’y résoudre. Des années que je traîne ce problème. Il est temps que ça s’arrête.

Trouver un professionnel compétent n’est pas une mince affaire. J’aurai pu demander conseil à mon entourage. Mais je n’avais pas envie qu’on me pose des questions sur ce sujet douloureux. J’ai donc fait comme beaucoup : je suis allée sur Internet dans l’espoir de trouver la perle rare.

Après avoir rentré quelques mots clés, j’ai cliqué sur le premier site. Quelle chance ! Du premier coup, je tombe sur une personne expérimentée.

Maître André pratique son art à Paris depuis 10 ans.

Il semble être connu dans la place. Sur la première ligne de sa présentation est inscrit CÉLÈBRE marabout-guérisseur voyant et médium.

Par acquit de conscience je clique sur l’onglet compétence :

  • Retour de l’être aimé
  • Retour affectif, même dans les cas difficiles
  • Envoûtement d’amour et sexuel de l’être convoité
  • Chance aux jeux
  • Réussite dans le commerce et gain de nouvelle clientèle
  • Retour à une meilleure santé
  • Etc.

Etc. J’en suis certaine, il va y arriver. Il va réussir à faire en sorte que les gens arrêtent de me parler.

Je n’en peux plus de les écouter. Lorsque je travaillais dans l’accompagnement, c’était assez normal que les gens me parlent de leur problème. Je ne disais d’ailleurs trop rien puisqu’ils me payaient pour ça.

Mais aujourd’hui, pourquoi continuent-ils ? À présent, je suis rédactrice. Dans mes devis c’est clair. Je suis là uniquement pour trouver les mots justes afin mettre en valeur leur entreprise. Alors pourquoi s’obstinent-ils à me parler leurs problèmes ? Qu’est-ce qui fait qu’à chaque fois ils se plaisent à me dire ce qui ne va pas avec leur collègue, leurs salariés, leurs gosses, leur nana, leurs parents… Pourquoi ils me raconter leurs doutes existentiels, leurs colères contenues, leurs déceptions ? Pourquoi à moi ?

À part un envoûtement maléfique, qu’est-ce qui pourrait bien expliquer que les gens aimer se confier à moi ?

Allez je garde le moral. Plus que quelques jours à attendre avant que Maître André ne me débarrasse de ce mauvais œil.

Anne-Lise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voilà plus de 15 ans que j’écris des histoires plus ou moins proches d’anecdotes personnelles vécues. Avec les mots, je transforme un quotidien somme toute très ordinaire en épopée digne des plus grands chevaliers.

Musique
CHANSON
berceuse, romance, mélodie, refrain, rengaine, air, baliverne, sornette, fadaise, conte, poème, histoire

Catégories

Ça vous titille ? Venez ! On cause en commentaire.