Résilience?

Oct 27, 2016

La musique et moi, sur le papier, c’était pas gagné.

Enfant, alors que je passais l’essentiel de mon temps libre à virevolter autour de barres asymétriques, mes copains allaient à l’école de musique, la boule au ventre, pour subir des contrôles de solfège.

Et puis il y a eu le collège. J’étais scolarisée dans un établissement où tout faisait l’objet de notations. La performance à tout prix : sport, arts plastiques et musique compris. Pour le sport, vous l’aurez compris, ça ne me posait pas trop de problème. J’ai d’ailleurs eu mon bac grâce à mes performances dans ce domaine.

Niveau musique, l’affaire se corsait. Je fais partie des élèves qui ont eu comme seule appréciation sur leurs bulletins scolaires depuis l’entrée à l’école « élève trop timide ». Alors quand je devais m’enfourner la flûte à bec et jouer devant toute la classe « Au clair de la lune » ou « A la claire fontaine », autant vous dire que la décomposition intérieure était totale. Bref, je fais partie des traumatisés de la flûte à bec et plus généralement de tout se qui touche à la pratique musicale.

Pourtant mes différentes rencontres m’ont peu à peu amené à me réconcilier avec cette pratique artistique. A tel point que, dans mon bureau, les livres de psycho laissent peu à peu place à des instruments de musique.

Mon fils va bientôt fêter ses 5 ans. Lorsque je lui ai demandé le cadeau qu’il voudrait, il m’a répondu « une flûte à bec accordée ». Ouf! Nous habitons une grande agglomération. Le SAMU a mis très peu de temps à arriver pour me réanimer!

 

crédit photo: Suzanne van Gelder

 

 

Anne-Lise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voilà plus de 15 ans que j’écris des histoires plus ou moins proches d’anecdotes personnelles vécues. Avec les mots, je transforme un quotidien somme toute très ordinaire en épopée digne des plus grands chevaliers.

Musique
CHANSON
berceuse, romance, mélodie, refrain, rengaine, air, baliverne, sornette, fadaise, conte, poème, histoire

Catégories

Ça vous titille ? Venez ! On cause en commentaire.