Ecriture d’été : jour 14

Août 7, 2022

D’ici quelques semaines, je vais travailler avec Cécile sur le design de mes photos afin de leur donner une singularité. En attendant de savoir utiliser le logiciel adéquat et d’avoir trouvé mon identité photographique, je bidouille avec mes moyens limités. Certes, je pourrais attendre de savoir réaliser tout ceci avant de vous partager mes photos de Bretagne. Mais je sais que si je laisse passer trop de temps, je n’aurai plus tellement envie de m’y remettre pour vous raconter ce voyage.

Je vous avais déjà partagé quelques photos dans l’écriture d’été du jour 9. Voici la suite.

Erdeven

Nous avons séjourné dans un gite tenu par un très charmant hôte à Erdeven. Ce village se situe juste avant l’entrée de la presqu’île de Quiberon. L’idée d’avoir à retrouver les bouchons nous a fait renoncer à aller jusque là-bas. Nous avons donc rayonné dans le coin.

La Trinité-sur-mer

Première excursion bretonne. Un port très charmant où nous avons pu observer de grands bateaux de course. J’ai tenté de convaincre Tatie Cécile (pas ma graphiste, ma sœur) d’aller dragouiller le marin. Je trouvais que c’était une bonne idée de fricoter avec un marin : tu l’as très peu dans les pattes et la probabilité de toucher l’assurance vie est beaucoup plus élevée qu’en roulant des pelles à un autre mâle. Allez savoir pourquoi, mais Tatie Cécile a rejeté mon idée.

Auray

La première fois que j’ai entendu parler d’Auray, c’était il y a environ 5 mois. J’avais animé en visio une formation sur comment définir une ligne éditoriale sur les réseaux sociaux. Plusieurs participantes étaient originaires de cette ville. Comme elles étaient vraiment très sympas, j’ai eu envie de visiter leur port d’attache. Heureusement que mon histoire de voiture avait vidé mon compte en banque. Sinon je me serai endetté sur trois ou quatre générations dans les différentes boutiques de créateurs. La ville est charmante, les magasins d’artisan incroyable.

Ile aux Moines

Sur cette ile, il n’y a pas que des Parisiens. On trouve aussi de belles fleurs, des petites criques et des bateaux. Si je l’avais visité avec de tomber en amour pour Chausey, je l’aurai peut-être aimé davantage. Je lui suis quand même infiniment reconnaissante de m’avoir inspiré toute une série d’articles.

Anne-Lise

Ne loupez aucune chanson !

Pour recevoir un mail hebdomadaire avec les derniers articles publiés

J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité de ce site.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voilà plus de 15 ans que j’écris des histoires plus ou moins proches d’anecdotes personnelles vécues. Avec les mots, je transforme un quotidien somme toute très ordinaire en épopée digne des plus grands chevaliers.

Musique
CHANSON
berceuse, romance, mélodie, refrain, rengaine, air, baliverne, sornette, fadaise, conte, poème, histoire

Catégories

Ça vous titille ? Venez ! On cause en commentaire.