#4 Osez communiquer : dans mes vieux grimoires

partager son histoire pour faire connaitre son entreprise et créer du lien

Comment communiquer autour de ses produits ou services en période de crise? 

C’est certainement la question qui m’a le plus souvent été posée par mes clients depuis le début de la crise sanitaire.

Anticiper les évolutions et développer de nouvelles habitudes de communication

Pour alimenter la réflexion, je suis allée farfouiller dans mes dictionnaires. Ces grimoires m’ont rappelé qu’une crise est un moment temporaire de déséquilibre et de substitution rapide remettant en question l’ordre normal. Ainsi communiquer en période de crise c’est développer de nouvelles habitudes qui seront bénéfiques pour nous adapter à demain.
 ⁣

Partager ses valeurs, communiquer avec authenticité

Mon dictionnaire d’étymologie, quant à lui, est venu me remettre en mémoire l’essence même de ce que doit être communiquer. Au XIVe siècle, « communicare » signifiait mettre en commun. Peu à peu il a pris la signification d’ « entrer en relation ». Plus que jamais en période d’instabilité, communiquer doit être un moyen de partager des expériences, des savoirs, des compétences, des émotions avec ses interlocuteurs ; le tout avec authenticité. ⁣
 ⁣
Et vous, comment concevez-vous la communication dans cette période ?⁣ Qu’avez-vous mis en place de différent pour faire connaître votre entreprise ? Quelles nouvelles directions a pris votre stratégie de communication ? 

Le saviez-vous?

Chaque semaine je propose différents ateliers gratuits et workshop autour du pitch. Pour recevoir le calendrier de mes événements et des articles inédits, abonnez-vous à ma newsletter.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

#3 Osez communiquer : salades et selfies à la plage

une ligne éditoriale donne un cap et de la cohérence à une communication

Souvent mes clients me disent qu’ils n’ont pas envie d’aller sur les réseaux sociaux. Ils ne voient pas l’intérêt de poster des photos de ce qu’ils mangent. ⁣

Ne pas tout poster sur les réseaux sociaux

Raconter tous les moindres détails de sa vie avaient été le travers des tout premiers auteurs de blogs. Comme je le raconte dans un chapitre de mon livre « De causeries en réflexions« , bien vite ces nouveaux aventuriers du web ont fait marche arrière. Face aux très nombreux commentaires désagréables concernant leur vie privée, ils ont décidé de devenir plus discrets. Les blogs se sont alors construits autour de lignes éditoriales plus claires et professionnelles.⁣

La très grande simplicité d’utilisation des réseaux sociaux a permis leur explosion. Exposer les moindres détails de sa vie est même devenu un métier : influenceur. Dans leurs stories, certains montrent tous les moindres détails de leur vie, sans aucune distanciation et souvent avec beaucoup d’indécence.⁣
 ⁣
Alors c’est sûr! Lorsque je regarde ce type de post, je comprends la réticence de mes clients. ⁣

Construire sa ligne éditoriale pour les réseaux sociaux


 ⁣Mais communiquer sur les réseaux sociaux peut être tout autre. Suggérer, susciter l’envie, échanger, découvrir, surprendre, informer et bien d’autres choses encore sont possibles. Se faire connaitre, être authentique et ne pas s’exhiber est un équilibre parfois complexe à trouver. Toutefois lorsqu’on tient sa ligne éditoriale, tout devient plus simple, plus sain. C’est ce que je travaille  mes clients : ensemble nous réfléchissons à une communication qui leur ressemble. ⁣

Et vous, avez-vous réfléchi à votre ligne éditoriale avant de vous lancer sur les réseaux sociaux? ⁣

Le saviez-vous?

Chaque semaine je propose différents ateliers gratuits et workshop autour du pitch. Pour recevoir le calendrier de mes événements et des articles inédits, abonnez-vous à ma newsletter.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

#2 Osez communiquer : quelles émotions partager?

véhiculer des émotions positives rassure et permet de fidéliser ses clients

Le storytelling et les différents cerveaux

Dans mon atelier découverte du storytelling, j’explique que pour qu’une histoire fonctionne il faut parler aux différents cerveaux. Afin d’éveiller la curiosité et de créer du lien, il est important de rassurer le reptilien et de provoquer des émotions positives au limbique. C’est à ces conditions que le cortex se mettra en mouvement et déclenchera une action.⁣

L’autre jour, j’ai eu une remarque très intéressante d’une participante. Cette dernière a en effet lu à plusieurs reprises qu’il fallait provoquer la peur afin de vendre. C’est effectivement un courant de la communication marketing. Certains vont jusqu’à conseiller de manipuler les peurs et les besoins. ⁣

D’après moi cette technique fonctionne peut-être avec certains produits ou services, peut-être lorsque le panier moyen est peu élevé. En tout cas je pense que cette approche par la peur a uniquement un effet à court terme.

Véhiculer des émotions positives pour fidéliser ses clients ⁣

Pour entretenir une relation sur le long terme avec ses clients, il est préférable, selon moi, de mettre en place une relation positive ; l’être humain étant un animal conçu pour le bonheur. ⁣

Aussi, gardons en tête que trouver de nouveaux clients demandent bien plus d’efforts que de vendre des produits ou des prestations à des clients qui ont déjà fait appel à notre entreprise.⁣ Une communication positive les fidélisera. 

Faire le choix entre une communication basée sur la peur et une communication véhiculant des valeurs positives est aussi un choix éthique. Il reflète la relation que nous souhaitons avoir avec nos clients. ⁣
 ⁣
Et vous, qu’avez-vous choisi ? La peur ou les cœurs ?

Le saviez-vous?

Chaque semaine je propose différents ateliers gratuits et workshop autour du pitch. Pour recevoir le calendrier de mes événements et des articles inédits, abonnez-vous à ma newsletter.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

#1 Osez communiquer : il était une fois

le storytelling ou l'art de raconter des histoires est une manière de faire gagner en notoriété son entreprise

En février, j’ai profité des vacances pour m’expatrier quelques jours dans la station de ski où je vais depuis l’enfance. Là-bas, j’ai mes madeleines de Proust. Parmi elles, j’aime, à l’heure du goûter manger une crêpe à « La ferme ». ⁣

Ce bar-restaurant se situe dans le vieux village, à quelques centaines de mètres des pistes de ski. Depuis plus de trente ans, rien n’a quasiment changé. Aujourd’hui, une jeune femme originaire du village tient le lieu. Elle aime ses montagnes, mais pas tellement les touristes. Pourtant il faut faire avec pour avoir une source de revenus et faire face à la concurrence des bars branchés du cœur de la station.⁣

La manière dont j’ai été accueillie laisse à penser qu’elle a suivi une formation en techniques de vente. Elle me fait l’article de son établissement, me montre la carte du soir et m’incite à réserver une table pour dîner sans trop tarder. Et puis rapidement, le naturel reprend le dessus lorsque je lui dis que pendant des années, j’ai logé dans le chalet juste à côté. Je suis une touriste, mais pas vraiment.⁣

Vendre grâce aux histoires

Alors changement d’ambiance! Elle me raconte qu’une meute de 12 loups rôdent depuis quelque temps. Elle me met en garde contre les éventuelles attaques de ces horribles prédateurs. À un moment, je lui demande si elle n’aurait pas changé quelque chose dans « Sa Ferme ». Elle me répond que j’ai l’œil et qu’elle me racontera tout ça lorsque je viendrai dîner. Un rendez-vous fut pris pour un soir de semaine.⁣ Je veux savoir le fin mot de l’histoire!

Le storytelling : simple comme bonjour!

Le storytelling, c’est juste cette anecdote : l’art de raconter des histoires authentiques, de faire vivre des émotions pour capter l’attention et créer du lien.

Le saviez-vous?

Chaque semaine je propose différents ateliers gratuits et workshop autour du pitch. Pour recevoir le calendrier de mes événements et des articles inédits, abonnez-vous à ma newsletter.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.
découvrez pourquoi vous échouez votre pitch

Savez-vous précisément pourquoi votre pitch fait plouf?

Déjà, avant, vous sentiez bien qu’un truc clochait. Mais là, avec les networking en visioconférence, vous ne pouvez plus faire l’autruche. Votre pitch fait plouf. Face caméra, impossible pour vos interlocuteurs de faire semblant. Vous présentez votre entreprise et dans leurs yeux le vide. Alors certains sont polis, ils esquissent un sourire. Ceux à l’âme de sauveur vont même jusqu’à vous poser une question. Vous n’êtes pas dupe, vous sentez bien que votre pitch n’accroche pas.

Mais avant de vous lancez dans l’aventure du networking et de ses pitchs à répétition, vous êtes-vous posé les bonnes questions?

 des conseils pour réussir votre pitch

Combien de temps avez-vous passé à préparer votre pitch?

Présenter votre entreprise en 60 secondes ne semblent pas sorcier. Vous connaissez sur le bout des doigts absolument tout ce que vous faites. Pourtant arriver à trouver les mots justes pour retenir l’attention demande un travail de préparation important. Ecrire un pitch percutant de 60 secondes demande entre 45 minutes et 1 heure de préparation. En effet, pitcher ce n’est pas présenter l’intégralité de vos produits ou de vos services. Pitcher, c’est embarquer votre auditoire dans votre histoire.

Avez-vous réfléchi à ce qui rendait votre entreprise singulière?

Lors de networking vous vous êtes certainement déjà retrouvé avec des professionnels qui vendaient les mêmes produits ou services que vous. Pourtant vous savez que vous êtes différent. Vous savez que ce que vous proposez n’est pas exactement la même chose ou que ça ne répond pas aux besoins des mêmes cibles. Tout ceci, il faut arriver à le mettre en mots. Sans une réflexion approfondie sur ce qui fait vos particularités, vous ne pourrez trouver les mots qui refléteront les couleurs spécifiques de votre entreprise. Pitcher c’est être capable de faire ressortir ce qu’il y a d’unique dans votre proposition.

Qu’attendez-vous de vos interlocuteurs?

Prendre la parole en public pour parler de soi est certainement un des exercices de communication le plus angoissant pour beaucoup de personnes. Aussi, avez-vous déjà compté combien vous coûtaient tous ces networking? Entre le temps passé, le droit d’entrée et l’adhésion, il est bien dommage que vos pitchs ne vous rapportent rien. Mais vous êtes-vous fixé des objectifs précis? Lorsque vous pitchez qu’attendez-vous de la personne qui vous écoute? Une question, une demande de rendez-vous, une recommandation. La définition de ces objectifs vous aidera à mettre une intention juste dans votre pitch. Cela n’est toutefois pas suffisant pour provoquer une action chez votre interlocuteur. A la fin de votre pitch, vous devez exprimer clairement ce que vous attendez de lui. Pitcher c’est présenter un projet avec un objectif clair et déclencher une action chez son interlocuteur.

Combien de pitchs avez-vous?

Une des erreurs les plus fréquentes est de chercher à tout dire en un seul pitch. Or plus on parle, moins on vous écoute. Le pitch demande de la précision. Le discours doit être affûté. Pour capter l’attention, votre pitch doit avoir un angle percutant. Il doit parler d’une seule problématique à votre cible. Vous devez ensuite montrer comment vous résolvez ce problème et quel bénéfice concret votre solution apporte. Ainsi à chaque cible, à chaque produit, à chaque service, son pitch!

Le saviez-vous?

Chaque semaine je propose différents ateliers gratuits et workshop autour du pitch. Pour recevoir le calendrier de mes événements et des articles inédits, abonnez-vous à ma newsletter.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.
comment teaser un projet

Histoire d’un teasing : Dansons avec les mots

1er juin! Nous y sommes! Je dévoile mon nouveau projet!

Dansons avec les mots : mon atelier d’écriture et de développement personnel

Voilà une quinzaine de jours que je fais monter le suspens sur Facebook. En postant différents indices, j’ai invité ma communauté à deviner de quoi il pouvait bien s’agir. Retour sur ce teasing.

Indice n°1 : un atelier d’écriture issu de mon aventure québécoise

un projet issu d'une expérience au québec

Posté à 9h, autant vous dire que je n’ai fait que penser à ce fameux hot dog toute les matinée.

Cet indice est un clin d’œil à mon aventure québécoise. En avril 2016, je partais à Montréal présenter dans un colloque international les résultats d’un travail de recherche sur les liens entre émotions et écriture.

La conception de Dansons avec les mots s’appuie sur ce travail.

Indice n°2 : un atelier de développement personnel léger et amusant

un atelier d'écriture léger et divertissant

Certes, j’ai choisi cette vidéo pour évoquer le titre de mon projet. Mais c’est surtout pour le côté divertissant et léger qui m’a intéressé : un moyen de traduire l’esprit de mes ateliers.

Les ateliers de Dansons avec les mots sont d’abord et avant tout construit pour jouer avec ce qui sort du stylo.

Indice n°3 : un atelier d’écriture et de développement personnel pour retrouver une cohérence

un atelier d'écriture pour mieux se comprendre

Avec cet indice, nous entrons dans le cœur de Dansons avec les mots.

Parfois on a l’impression de vivre comme dans une machine à laver. Tout va très vite, tout part dans tous les sens. Ça secoue. On valdingue. Pourtant il faut tenir bon. S’accrocher pour continuer à avancer. Alors on fait comme si de rien était. Peu à peu on marche à côté de soi. Mais au moins on est debout. On tient le coup. Pourtant à un moment ou un autre on se sent un peu bizarre. Éparpillé, brassé.

Dansons avec les mots est pour tout ceux qui se sentent un peu comme ça. Au travers de petites propositions d’écriture, je amène les participants à retrouver leur cohérence et à se sentir plus en phase avec eux-même.

Indice n°4 : un atelier d’écriture malicieux

s'amuser pour se découvrir

Certains membres de ma communauté Facebook me suivent depuis longtemps. Ils commençaient à avoir une idée assez précise de mon projet. Pour tenter de brouiller les pistes, j’ai posté une vidéo d’une loutre.

Cet amusant animal est à nouveau une référence à Montréal. Pendant mon séjour, j’ai visité le Biodôme : une sorte de zoo où se trouve notamment des loutres. Et c’est lors de cette visite que j’ai mangé le meilleur hot dog de ma vie!

Evidemment, peu de monde pouvait trouver la référence…!

Indice n°5 : un atelier de développement personnel pour porter un regard différent sur ses expériences

expérimenter la sublimation

Comme la machine à laver, ce dernier indice vient faire entrer dans ce qui se passe grâce à Dansons avec les mots. Il met le doigt sur les résultats de mes recherches universitaires en psychologie sur l’écriture.

Jeter l’encre c’est se confronter à soi-même. Et pour beaucoup, ceci est tantôt désagréable, tantôt ennuyeux.  Pour sortir de ces sensations, nous allons nous ressaisir de tous les éléments qui nous envahissent. Nous allons observer en nous ceux que nous voulons attraper ou ceux qui veulent bien se laisser attraper. Nous allons les malaxer, les transformer. Nous allons leur donner une nouvelle forme. Nous nous découvrons sous un regard différent.   

Le déroulement de mon atelier d’écriture et de développement personnel

Dansons avec les mots se déroule sur 6 semaines. Chaque semaine, j’envoie par mail aux participants un fascicule avec 3 propositions d’écriture autour d’un thème. A la fin de la troisième semaine et de la sixième semaine, je leur propose un temps d’entretien individuel en visioconférence. Pendant cet échange, je les accompagne à mettre en perspective ce qu’ils ont découvert du bout de leur stylo.

Découvrez Dansons avec les mots

Intrigué? Je vous propose de découvrir ce que cache la première semaine de Dansons avec les mots.

Pour recevoir gratuitement le premier fascicule cliquez sur ce bouton

Mes rendez-vous du mois de juin

Mardi 2 juin

Workshop : affûtez votre pitch


Mercredi 3 juin

Atelier gratuit : Osez se lancer sur les réseaux sociaux


Mercredi 3 juin

Permanence : échangeons sur votre communication

Lors d’un rendez-vous individuel de 45 minutes, je répondrai à toutes vos questions et vous donnerai des conseils personnalisés pour mettre en valeur l’identité de votre entreprise par un discours et des supports ajustés.


Mardi 9 juin

Workshop : construisez votre calendrier éditorial


Mercredi 10 juin

Atelier gratuit : Storytelling et entreprise


Vendredi 12 juin

Workshop : Définissez votre ligne éditoriale


Mardi 16 juin

Workshop : Embarquez vos clients grâce au storytelling


Mercredi 17 juin

Atelier gratuit : donnez du peps à votre pitch


Mercredi 17 juin

Permanence : Echangeons sur votre communication

Lors d’un rendez-vous individuel de 45 minutes, je répondrai à toutes vos questions et vous donnerai des conseils personnalisés pour mettre en valeur l’identité de votre entreprise par un discours et des supports ajustés.


Vendredi 19 juin

Workshop : Affûter votre pitch


Mardi 23 juin

Workshop : définissez votre ligne éditoriale


Mercredi 24 juin

Atelier gratuit : Osez se lancer sur les réseaux sociaux


Mercredi 24 juin

Workshop : Construisez votre calendrier éditorial


Recevez mes articles et le calendrier de mes événements chaque semaine

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Workshop : Construisez votre calendrier éditoriale | mardi 26 mai

Lors de cet atelier collectif de 4 participants vous allez :

  • Définir un calendrier éditorial
  • Mettre en place une veille
  • Trouver des idées pour créer du contenu

Contenu

  • Un support théorique sur le calendrier éditorial et ses enjeux
  • Des outils pratiques pour construire votre calendrier éditorial

Organisation

  • Avant le workshop : envoi de documents théoriques et pratiques pour préparer le workshop
  • Pendant le workshop : 2 h d’échanges et d’écriture en visioconférence
  • Après le workshop : relecture et annotation d’e votre ligne éditoriale

Tarif

  • 250 € HT
  • règlement par virement au moment de l’inscription

Workshop : Définissez votre ligne éditoriale | mardi 19 mai

Lors de cet atelier collectif de 4 participants vous allez :

  • Formaliser votre proposition de valeur
  • Saisir les enjeux de vos cibles
  • Définir un persona
  • Ecrire votre charte éditoriale

Contenu

  • Un support théorique sur la ligne éditoriale et ses enjeux
  • Des outils pratiques pour construire votre ligne éditoriale

Organisation

  • Avant le workshop : envoi de documents théoriques et pratiques pour préparer le workshop
  • Pendant le workshop : 3 h d’échanges et d’écriture en visioconférence
  • Après le workshop : relecture et annotation de votre ligne éditoriale

Tarif

  • 350€ HT
  • réglement par virement au moment de l’inscription

Workshop : Embarquez vos clients grâce au storytelling | mardi 12 mai

Lors de cet atelier collectif de 4 participants vous allez :

  • écrire un article de blog, un post pour les réseaux sociaux ou sa page « à propos » en utilisant le storytelling
  • Acquérir des outils pour être autonome dans l’écriture de ses storytelling

Contenu

  • Un support théorique sur le storytelling et ses enjeux
  • Des outils pratiques pour construire vos contenus avec les techniques du storytelling

Organisation

  • Avant le workshop : envoi de documents théoriques et pratiques pour préparer le workshop
  • Pendant le workshop : 2 h d’échanges et d’écriture en visioconférence
  • Après le workshop : relecture et annotation d’un de vos textes

Tarif

  • 200 € HT
  • règlement par virement au moment de l’inscription